Le DIY, qu'est-ce que c'est ?

L'expression DIY est des plus tendance en ce début d'année 2021. Signifiant en anglais Do It Yourself, littéralement faites-le vous-même, le DIY consiste à réaliser par ses propres moyens une chose que l'on pourrait acheter toute faite dans le commerce. Si aujourd'hui de plus en plus de Français pratiquent le DIY, c'est aussi bien pour laisser s'exprimer sa créativité que pour faire un geste pour la planète, car, le DIY consiste le plus souvent à réutiliser des choses que l'on aurait pu jeter pour les transformer et leur donner une seconde vie. On retrouve cette tendance dans différents domaines de la vie quotidienne : il peut s'agir de créer ses propres vêtements, meubles ou objets de décoration, mais aussi de faire soi-même ses cosmétiques ou ses recettes de cuisine afin d'en maîtriser la composition. Menuiserie, mosaïque, jardinage ou encore tricot, le DIY fait donc la part belle au travail manuel et à l'artisanat, qui retrouvent ainsi leurs lettres de noblesse face à la consommation de masse standardisée.

Le DIY comme nouveau mode de consommation

Si la société de consommation a connu ses heures de gloire en France à partir des années 1960, elle semble ne plus faire l'unanimité depuis le début du XXIe siècle. Non content de dénoncer des modes de production industrialisés, souvent peu transparents sur leurs pratiques, les adeptes du DIY se tournent davantage vers les modes de vie d'antan, prônant le fait-maison et une consommation essentialiste, affranchie de tout superflu. Le DIY apparaît alors comme une solution pour consommer de façon écoresponsable, et ce à travers plusieurs aspects. D'une part en célébrant le recyclage et le réemploi, alternative à l'amoncellement des déchets, mais aussi au gaspillage de matières premières. On note également en rétablissant un certain contrôle quant aux éléments utilisés : les cosmétiques et produits d'entretien maison par exemple contiennent généralement des matières naturelles comme l'huile ou le bicarbonate de soude, au contraire des produits industriels souvent remplis de multiples composants chimiques, parfois nocifs pour la santé. De la même manière, en achetant du lin au mètre pour confectionner vos propres rideaux ou votre linge de lit par exemple, vous éviterez de consommer du coton dont la production a bien plus d'impact sur l'environnement. Ainsi, en acquérant les savoir-faire permettant de sustenter ses besoins de base, l'adepte du DIY se libère donc des différentes contraintes imposées par la production industrielle, et reprend le pouvoir sur sa consommation, tant en termes de qualité que de quantité.

Le DIY comme moyen d'épanouissement

Au-delà de son aspect engagé et militant, la pratique du DIY est également perçue par beaucoup comme un excellent moyen d'expression et de développement de la créativité. Ayant pour principe de créer des pièces uniques et originales, loin des produits standardisés, ce travail manuel est idéal pour les enfants comme pour les adultes qui veulent accroître ou assouvir leur esprit de débrouillardise, leur curiosité et leur soif d'apprendre. Valorisant une certaine reconnaissance de l'artisanat et du travail de création, le DIY invite à exprimer sa singularité et donc à développer sa personnalité au travers de ses œuvres. En achetant du tissu au mètre, vous pourrez par exemple créer vos propres modèles de vêtements et Acessórios que personne d'autre ne portera. Par ailleurs, dans une société où chacun vit à 200km/h et peine à trouver du temps pour soi et pour les siens, c'est aussi un moyen de mettre davantage en valeur le temps et l'implication personnelle, plutôt que l'argent. Un cadeau fait main sera toujours plus gratifiant à recevoir par son côté personnalisé et par l'intention qu'il reflète, qu'un produit acheté même s'il est choisi avec soin. Enfin, ces moments de création peuvent aussi être l'occasion de rassemblement autour d'une activité ludique et divertissante, en famille ou entre amis. Alors, n'hésitez plus, vous aussi, lancez-vous dans la création de vos propres objets !